Aix-en-Provence, la belle

Article rédigé par : / Lundi, 17 novembre 2014 / Publié dans : Provence

Aix-en-Provence : ses ruelles et ses hôtels particuliers édifiés dans cette si belle pierre ocre. Cette couleur est ce qui fait le charme de cette ville, elle adoucit l’importance de ses bâtiments et accueille le visiteur avec chaleur.
Connaissez-vous l’Hotel de Ville d’Aix ? (photo illustrant l’article). Remodelé au XVIIème siècle, on remarque sa façade à l’italienne, les portes de bois sculpté d’une tête de lion et la cour intérieure protégée par une superbe grille de fer forgé.

A découvrir aussi en se baladant : les nombreuses fontaines qui ornent les rues. La fontaine moussue du cours Mirabeau coule à 18° toute l’année. La fontaine des Quatre Dauphins, une des plus jolies d’Aix, oeuvre du sculpteur Jean-Claude Rambot en 1667, arrose les quatre points cardinaux.
La Tour de l’Horloge : ancien beffroi de la ville avec son horloge astronomique (1661) sur laquelle des statues figurant les quatre saisons apparaissent à tour de rôle.
Très bientôt, un nouveau musée ouvrira ses portes, avec une expo consacrée au Tiepolo, à l’hôtel de la Tour d’Aigues, dit de Caumont. Construit au XVIIIème siècle, il place comme à Paris, la façade, classique, élégante, au fond d’une cour fermée d’un mur à porte cochère, et quelle porte !

Aix-en-Provence est à seulement 45 min en voiture du Mas d’Esquirolly. A ne pas manquer donc lors de votre prochaine visite.

Laisser un commentaire

TOP